République arabe d’Égypte

 

A propos de l'Égypte

État de la vallée du Nil, officiellement République arabe d'Égypte.
Le drapeau actuel de la République arabe d'Égypte remonte à 1958 ; c'est le symbole de l'indépendance du pays. Le drapeau contient trois rectangles superposés, noir, blanc et rouge, chacun ayant une signification particulière. Au centre, il y a un aigle doré, l'emblème du pays et symbole de pouvoir.

Le rouge a été choisi car il symbolise la gloire, le blanc la pureté et le noir les périodes de sous-développement et de colonialisme qui ont été surmontées.

L'Aigle de Saladin tire son origine du vizir d'Égypte Saladin qui a unifié le monde arabe au XIIe siècle. Ainsi, en 1953, en reprenant ce symbole d'unité l'aigle est choisi pour porter l'emblème de la République arabe unie. Il est depuis utilisé par plusieurs pays arabes pour porter leur emblème.

 

Politique
L'Égypte est une République dont le système politique démocratique est basé sur la citoyenneté. Il est divisé entre le législatif, l'exécutif et le judiciaire, auxquels viennent s'ajouter la presse, les partis politiques, les administrations locales et les institutions de la société civile.

Religion
L'islam est la religion officielle de la République arabe d'Égypte. La plupart des non-musulmans en Égypte sont chrétiens ; la majorité d'entre eux appartiennent à l'église orthodoxe copte.

Division administrative
L'Égypte est divisée en 28 régions administratives (gouvernorats) ayant chacune une personnalité juridique et regroupe plusieurs villes et villages, en plus de la ville de Luxor qui possède un statut à part.

Principaux aéroports:  

Le Caire 19.5 millions 2018, Alexandrie, Luxor, Hurghada et Sharm El-Sheikh.

Géographie
L'Égypte est le 29e pays du monde par sa superficie, avec 1 002 450 km2. Elle est située dans l'angle nord-est du continent africain, au bord de la Méditerranée, au croisement entre l'Afrique, l'Asie et l'Europe. Elle est bordée par la mer Rouge, la Palestine et Israël au Nord-est, la Libye à l'Ouest, le Soudan au Sud et à l’est par la Jordanie et l’Arabie-Saoudite.




Le Caire est la capitale de l'Égypte et a une population officielle de plus de seize millions d'habitants, ce qui en fait la plus grande ville d'Afrique et du Moyen-Orient.


Les deux tiers de l’Égypte sont du désert. Sa seule zone fertile est située le long de la vallée du Nil, le fleuve le plus long au monde, qui le traverse du sud au nord.


Le pays est divisé en 4 principales zones géologiques : 



  • La vallée et le delta du Nil: cette région n’occupe que 3,3% du territoire mais abrite la quasi-totalité de la population et des richesses. Elle s'étend sur les deux rives du Nil, depuis la limite sud du fleuve, via Assouan, Luxor et Le Caire, puis se ramifie vers le nord et englobe les destinations de Damietta et Rosetta. Ces ramifications au nord du Caire forment le Delta du Nil, les terres agricoles les plus fertiles d'Égypte.

  • Le désert occidental ou désert Libyque: s'étend entre la Vallée du Nil à l'est et la frontière avec la Libye à l'ouest, entre la côte méditerranéenne au nord et la frontière soudanaise au sud. C'est une des régions les plus arides d'Égypte. Des oasis charmantes mais pratiquement désertes émaillent cette région qui couvre 2/3 de la superficie du pays.
  • Le désert oriental ou désert Arabique: cette région s'étend entre la vallée du Nil à l'ouest, la mer Rouge et le golfe de Suez à l'est, le lac Manzala au nord et la frontière soudanaise au sud. Cette région aride englobe la chaîne de la mer Rouge, qui atteint une altitude de plus de 900 mètres à certains points. Cette région est la plus riche en ressources naturelles en Égypte. Ses richesses souterraines incluent des pierres précieuses, du charbon et du pétrole.
  • La péninsule du Sinaï : un plateau triangulaire relié au continent égyptien par son extrémité nord-ouest, au niveau du golfe de Suez. Cette péninsule est bordée par la Méditerranée au nord et le golfe d'Aqaba à l'e st. Cette région est divisée en trois parties : le sud (où l'on trouve le mont Catherine, point culminant d'Égypte à 2 640 m), le centre et le nord.


Population
On estime que la population totale d'Égypte est de 97.55 millions de personnes selon la Banque mondiale (2017). La plupart de la population est concentrée près du Nil, dans des villes comme Le Caire, Luxor, Assouan et Port Saïd. On trouve des centres de population plus petits dans les oasis du désert occidental et dans les grandes destinations de la péninsule du Sinaï.

Langue
La langue officielle d'Égypte est l'arabe, mais beaucoup d'Égyptiens, surtout dans les milieux éduqués, parlent plusieurs langues étrangères comme l'anglais, le français, l'allemand, l'italien et l'espagnol.

L'histoire
5 000 ans de civilisation ont contribué au patrimoine culturel d'Égypte et ont bâti la force et l'indépendance de ses citoyens. L'histoire du pays est ponctuée d'invasions, de périodes de gloire, de batailles et de victoires que l'on peut classer dans les périodes et grandes dates ci-dessous :


  • Période pharaonique (3 100 av. J.-C. – 332 av. J.-C.)

  • Période grecque (332 av. J.-C. – 32 av. J.-C.), à partir de la conquête de l'Égypte par Alexandre  Le Grand.
  • Période romaine (32 av. J.-C. – 395 ap. J.-C.)

  • Période byzantine (395 ap. J.-C. – 641 ap. J.-C.)

  • Période islamique : à partir de la conquête islamique de l'Égypte (641 ap. J.-C. – 1517 ap. J.C.)
  • Domination ottomane (1517 – 1882)
  • Invasion française (1798)
  • Colonisation britannique de l'Égypte (1882 – 1952) 

  • Révolution du 23 juillet (1952) après laquelle l'Égypte est déclarée République. Les troupes       Britanniques quittent l'Égypte en 1954.

  • La guerre du 6 octobre (1973) 

  • L'Égypte signe un Traité de paix avec Israël (1979) 

  • Hosni Moubarak est élu président de la République arabe d'Égypte (1981)
  • En février 2011, le président Hosni Moubarak quitte le pouvoir après 18 jours de manifestations intensives, mettant ainsi fin à ses 29 ans de règne sur l'Égypte. L'armée s'empare alors des pouvoirs législatif et exécutif. Le mois suivant, les Égyptiens valident par référendum une réforme de la Constitution qui prévoit une transition rapide vers un pouvoir civil élu.
  • En , de nouvelles violences éclatent, faisant plusieurs morts et conduisant l'armée à accélérer le transfert du pouvoir.
  • Lors des élections législatives de 2011-2012, les islamistes remportent la majorité des sièges. , à l'issue du second tour, Mohamed Morsi remporte l'élection présidentielle et devient ainsi le premier président du pays élu au suffrage universel dans une élection libre avec 51,7 % des voix face à Ahmed Chafik, ancien Premier ministre de Moubarak.
  • Un an après son arrivée au pouvoir, le président Morsi est massivement contesté par l'opposition qui regroupe diverses factions entre laïcs de gauche, anciens partisans du régime de Moubarak et des groupes révolutionnaires, dont notamment le groupe Tamarod (« rébellion ») formé en avril 2013 qui lance une pétition exigeant le départ du président Morsi et obtient plus de 22 millions de signatures. Une partie de la population reproche à Mohamed Morsi une dérive dictatoriale et une politique menée dans le seul intérêt de son organisation, les Frères musulmans. Après des rassemblements massifs dans tout le pays, l'armée, dirigée par le général Abdelfatah Khalil al-Sisi, lance un ultimatum le 1er juillet 2013. Celui-ci est rejeté le lendemain par Mohamed Morsi qui défend sa légitimité en soulignant qu'il a été élu démocratiquement, avec 52 % des voix. Cependant, selon des observateurs, l'ultimatum a été lancé dès le mois d'avril 2013, par la coalition des opposants, alors que la situation économique était au plus mal.
  • Promu vice-Premier ministre après avoir organisé le coup d'État militaire du 3 juillet 2013 contre le président islamiste Mohamed Morsi, il abroge la Constitution égyptienne de 2012, élaborée par les partisans du président déchu, et conforte son influence politique avec l'adoption d'une nouvelle loi fondamentale, parallèle à de nouvelles élections. Il se démet de ses fonctions gouvernementales le  pour se présenter à l'élection présidentielle du 28 mai 2014, qu'il remporte avec 96,1 % des suffrages, bien que l'issue de ce scrutin soit contestée. Il est réélu en 2018.



Carte de l’Égypte

Le territoire de l'Égypte est constitué principalement de désert. Seuls 35 000 km2 - soit 3,5 % - de la superficie du pays est cultivée et habitée de manière permanente. L'essentiel du territoire égyptien se situe à l'intérieur de la large bande désertique qui s'étend d'ouest en est depuis la côte Atlantique de l'Afrique jusqu'en Asie du sud-ouest, soit le Sahara.

Vous avez des questions,
Vous désirez une offre,
N'hésitez pas...